Les lichens et la mesure de la pollution atmosphérique

Les lichens et la mesure de la pollution atmosphérique

 

 

Classe : 2nde

Thème : 1- La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant : une planète habitée

Professeur : Emmanuelle François
Lycée Victor Hugo – Besançon

Universitaire : Arnaud MOULY

Année scolaire : 2013 – 2014

Dans le cadre du projet « Une classe, un chercheur », les 34 élèves d’une classe de Seconde de Madame FRANCOIS du lycée Victor Hugo de Besançon ont pu participer au partenariat une classe-un chercheur avec Arnaud Mouly, biologiste végétal au laboratoire de chrono-environnement de l’université de Besançon. Le projet a pu leur permettre de travailler sur le lien entre biodiversité et mesure de certains facteurs environnementaux. Ainsi, l’étude des lichens a permis aux élèves de comprendre la notion de métabolismes complémentaires, d’évaluer leur biodiversité et de l’utiliser comme indicateur de pollution atmosphérique soufrée. Ce travail transversal a recoupé plusieurs notions essentielles du programme de seconde. Après une présentation du métier de chercheur, cet échange a amené les élèves à se rendre à l’université où ils ont assisté à un cours en amphithéâtre et réalisé un TP de détermination. De retour au lycée, les élèves ont réalisé des relevés au sein du parc selon une méthodologie bien précise. Ce projet, a débouché sur une production où chaque groupe a réalisé une diapositive d’un diaporama qui a été utilisé lors des journées portes ouvertes et lors de l’inauguration du lycée PLO. Ce partenariat a particulièrement plu aux élèves, à l’enseignant et au chercheur qui a été associé à toutes les étapes de ce projet.

Les commentaires sont fermés