«

»

Fév 13 2016

Localiser un épicentre avec SISMOLOG

sismolog_ico

SISMOLOG dispose d’une base de données de séismes (cette base peut d’ailleurs être enrichie à partir de données téléchargées). On peut facilement la consulter et des outils intéressants permettent de localiser l’épicentre d’un séisme. On divise le travail en 3 étapes:

– On consulte d’abord la base .

– On pointe les ondes P et S.

– Enfin, on localise l’épicentre et l’on compare avec le ,résultat réel.

 

1 Consulter la base de données :

Choisir le menu « fenêtre » puis « trace » ou cliquer directement sur l’icône correspondante.

Cliquer alors sur le séisme de votre choix; nous choisirons le séisme du 03.02.1994 qui a eu lieu dans l’Ain vers 3h46. 15 sismogrammes sont alors disponibles. La commande zoom permet de les visualiser avec plus ou moins de précision. Le menu « signal » puis « respecter le décalage dans le temps » permet d’afficher ou non les sismogrammes avec le décalage correspondant à leur arrivée aux stations. On décoche les sismogrammes peu intéressants; on ne conserve dans un premier temps que ceux des stations OG08, GRM, GDM.

 

2 Pointer les ondes P et S :

On place alors le curseur au niveau de l’arrivée des ondes P et l’on clique sur l’icône « onde p ». On fait de même pour les ondes S. On obtient l’écran suivant:

 

localisation1

 

Le menu « localiser » puis « calcul de l’épicentre » donne en quelques secondes le résultat que l’on peut immédiatement comparer à la « référence ». On peut demander l’affichage d’une carte (même menu mais choisir l’option « carte »)qui permet alors de localiser par triangulation l’épicentre.

 

3 Localisation de l’épicentre:

Lorsque la carte s’affiche, on clique sur la station étudiée (OG05 par exemple) qui s’entoure alors d’un petit cercle bleu. Avec le bouton droit, un menu s’affiche « tracer le cercle »; le cercle apparaît alors autour de la station; on réaliser la même opération pour les 3 stations. L’intersection des 3 cercles correspond au point bleu qui est présent sur la carte; le menu « outil » puis « référence » montre en rouge la bonne localisation. On constate alors que notre travail réalisé à partir de 3 stations seulement est relativement imprécis.

localisation2

On peut donc revenir à la fenêtre trace précédente, afficher d’autres sismogrammes, pointer les ondes et demander le calcul. On retrouve alors une carte sur laquelle on place les cercles correspondants; la localisation est cette fois ci beaucoup plus précise.

localisation3