Incidence du cancer de la peau

Le mélanome est le seul type de cancer de la peau qui soit réellement mortel, avec un taux de survie de 60 % (valeurs actuelles).

L’incidence du mélanome est le taux de personne touchée par ce type de cancer dans une population donnée (nouveaux cas de plus, par an). L’IARC, une agence de l’OMS spécialisée dans l’épidémiologie donne le tableau suivant :

incidg

On peut calculer que pour la France (en extrapolant l’incidence des habitants du Bas-Rhin à tous les français… qui ont à peu près le même pool génétique, le même genre de bronzage, la même alimentation…), on a :

(60 000 000 X 3,8) / 100 000 = 2 280 nouveaux cas de mélanome de plus par an.

En 1988, environ 830 personnes sont mortes par mélanome. On retrouve notre taux de survie de 60 % (830 morts pour 2300 mélanomes).

Pour les Etats-Unis, on a une incidence qui varie de 0,6 à 11,6 nouveaux cas pour 100 000 habitants et par an. Ces variations extrêmes sont liées au phénotype des personnes, leurs types de peau (les « blancs » sont beaucoup plus sensibles que les « noirs »), leurs habitudes, leur alimentation… Il est frappant de voir que des roumains, aussi blancs que des américains blancs, ont une incidence 6 fois moindre. La manie du bronzage ?
J’ai rajouté une ligne à ce tableau, celle de l’incidence pour les Etats-Unis, que j’ai arrondi à 6. L’auteur pour sa part l’estime à 5,6 – soit celle du Canada.

Avec une telle incidence de 6 pour 100 000, on a :

(260 000 000 X 6) / 100 000 = 15 600 cas de mélanome en plus par an.

soit : 6 250 morts par mélanome, par an (60 % de survie).

 

flech Retour au tableau

Les commentaires sont fermés