Manipulation ExAO

vtt3

Auteur : Aurélien Sumka

 

Quelques manipulations ExAO réalisables à l’aide du logiciel « Compliss »

 

Les manipulations telles que la mesure de la fréquence respiratoire d’un individu au repos ou en activité, ainsi que la mesure de la consommation de dioxygène par un individu au repos ou en activité ne peuvent pas être réalisées avec le logiciel « Compliss ». En effet, le capteur ventilation qui permet ces manipulations ne peut pas être utilisé avec le logiciel « Compliss » car la turbine qu’il renferme ne fonctionne pas avec ce logiciel. Par conséquent pour réaliser ces mesures, il faudra utiliser des logiciels dédiés tels que « Souffle junior » ou « Echanges junior » par exemple.
De plus, la manipulation qui consiste à mesurer la fréquence cardiaque d’un individu au repos ou en activité ne sera pas détaillée dans cette page car assez simple à réaliser à l’aide du logiciel « Compliss ».
Vous trouverez sur cette page :
– l’enregistrement que l’on peut obtenir pour chacune des manipulations
– une fiche au format « .doc » (lisible par tous les traitements de texte) téléchargeable et qui explique la démarche à suivre pour chaque manipulation

Bien sûr, la liste des manipulations présentées ci-dessous n’est pas exhaustive. N’hésitez pas à me contacter si vous avez expérimenté d’autres manipulations qui fonctionnent et que vous désirez en faire profiter les collègues !!!

Vous trouverez ci-dessous les différentes manipulations abordées :
1. Mesure de la consommation de dioxygène par un muscle (=pavé de saumon)
2. Mesure de la consommation de dioxygène par des végétaux (=morceaux de pomme)
3. Mesure de la consommation de dioxygène par des insectes (=asticots)
4. Mesure de la consommation de dioxygène par des poissons (=poissons rouges)

 

1. Mesure de la consommation de dioxygène par un muscle (=pavé de saumon)

Pour que cette manipulation fonctionne, il faut bien évidemment que le pavé de saumon soit frais (du matin ou de la veille au soir). De plus, il faut que le pavé de saumon remplisse en grande partie l’enceinte, de sorte que le rapport volume occupé / volume de l’enceinte soit proche de 1. Ceci pour que la manipulation fonctionne rapidement.
D’autres morceaux de viande peuvent être utilisés comme le foie frais par exemple. Cependant, l’avantage du pavé de saumon est qu’il peut être utilisé pendant au moins 3 jours (ce qui n’est pas possible avec le foie car au bout de deux jours, les résultats de la manipulation sont nettement moins bon) à condition de le placer dans le frigo (surtout pas au congélateur) dès la fin de la manipulation.
Les résultats de la manipulation sont représentés ci-dessous : en absence d’un pavé de saumon (=témoin) et en présence d’un pavé de saumon.

poissons

 

Pour télécharger la fiche au format « .doc » (lisible par tous les traitements de texte) expliquant comment réaliser la manipulation, il suffit de cliquer sur l’icône ci-dessous.

icone4

fleche
2. Mesure de la consommation de dioxygène par des végétaux (=morceaux de pomme)

La manipulation fonctionne très bien avec des morceaux de pomme. Cependant, d’autres végétaux peuvent être utilisés comme la carotte. Vous pouvez également utiliser des champignons de Paris, mais attention, ces derniers ne sont pas des végétaux et en sont différenciés dans les nouveaux programmes de 6ème.
Il est important de couper la pomme, la carotte ou le végétal utilisé en morceaux pour que la manipulation fonctionne. En revanche, si des champignons de Paris sont utilisés, ce n’est pas nécessaire de les couper en morceaux.
Encore une fois, le volume occupé par les végétaux (dans l’enceinte) doit être important, pour que la manipulation fonctionne rapidement.
Les résultats de la manipulation sont représentés ci-dessous : en absence de morceaux de pomme (=témoin) et en présence de morceaux de pomme.

pomme

 

Pour télécharger la fiche au format « .doc » (lisible par tous les traitements de texte) expliquant comment réaliser la manipulation, il suffit de cliquer sur l’icône ci-dessous.
Remarque : la fiche en téléchargement est identique à la fiche téléchargeable pour le pavé de saumon, puisque le protocole est le même à la différence que l’on utilise des végétaux à la place du pavé de saumon.

icone2

fleche
3. Mesure de la consommation de dioxygène par des insectes (=asticots)

Pour cette manipulation, des asticots sont utilisés. En effet, ces derniers sont faciles à manipuler et surtout peu coûteux.
De plus, dans la progression du cours, il est ensuite facile de mettre en évidence les trachées de ces derniers. Cela permet d’utiliser le même animal pour mettre en évidence la consommation de dioxygène et l’appareil respiratoire des insectes.
Pour cette manipulation, une boîte de pellicule photos est utilisée pour se substituer à l’enceinte « respiration animale » de trop gros volume. Le volume occupé par les êtres vivants doit être important pour que la manipulation fonctionne rapidement.
La fiche téléchargeable qui explique comment réaliser cette manipulation, indique aussi comment fabriquer une enceinte à l’aide d’une boîte de pellicule photos.
Les résultats de la manipulation sont représentés ci-dessous : en absence d’asticots (=témoin) et en présence d’asticots.

asticot

 

Pour télécharger la fiche au format « .doc » (lisible par tous les traitements de texte) expliquant comment réaliser la manipulation, il suffit de cliquer sur l’icône ci-dessous.

icone3

fleche
4 . Mesure de la consommation de dioxygène par des poissons (=poissons rouges)  

Cette manipulation est véritablement la plus « capricieuse ». En effet, il est très rare d’obtenir des enregistrements corrects à tous les essais. L’étape de stabilisation thermique de la sonde pose problème : lorsque vous placez la sonde (étalonnée dans l’air à l’aide d’un tableau de référence) dans l’eau de l’enceinte, cette dernière met un certain temps à se stabiliser (la représentation graphique fait apparaître une diminution de la quantité de dioxygène pendant quelques minutes). Hors, les poissons présents dans l’enceinte consomment du dioxygène dès qu’ils sont présents dans l’enceinte. Par conséquent, il n’est pas évident de savoir quelle partie de la courbe représente la stabilisation thermique et quelle partie de la courbe représente la consommation de dioxygène par les poissons.
De plus, cette étape de stabilisation thermique qui, normalement, ne doit durer que quelques minutes se prolonge parfois : donc difficile d’obtenir un témoin très rigoureux en une dizaine de minutes.
Tous ces problèmes présents lors de l’utilisation de la sonde à dioxygène avec le logiciel « Compliss » disparaissent si vous utilisez un logiciel dédié tel que « Respi-VTT » ou « Animo-Junior ». L’étalonnage de la sonde à dioxygène étant réalisé automatiquement avec ces logiciels. Mais, ATTENTION, ces logiciels étalonnent la sonde dans l’eau en considérant que l’eau utilisée est saturée en dioxygène, et malheureusement c’est rarement le cas (l’eau qui est présente depuis 15 jours, dans un aquarium renfermant deux poissons rouges ne sera bien sûr plus saturé en dioxygène).
Dans tous les cas, il faut utiliser au moins deux poissons rouges et l’eau de l’aquarium dans lequel se trouvaient ces derniers. Il faut également, que l’enceinte utilisée soit de petit volume pour que la manipulation fonctionne rapidement. La fiche téléchargeable expliquant comment réaliser cette manipulation explique comment réduire le volume de l’enceinte Jeulin « respiration animale ».
Les résultats de la manipulation sont représentés ci-dessous : en absence de poissons (=témoin) et en présence de poissons.

poissons

 

Pour télécharger la fiche au format « .doc » (lisible par tous les traitements de texte) expliquant comment réaliser la manipulation, il suffit de cliquer sur l’icône ci-dessous.

icone4

 

Les commentaires sont fermés