«

»

Juin 13 2016

Choisir le matériel d’observation pour nos classes.

Un télescope ou une lunette peut se diviser en 2  parties: Le tube optique (il capte la lumière) et la monture (elle supporte le tube optique).

Choix de la bonne monture:

C’est l’élément le plus important de notre choix car il conditionne tout le reste; c’est un peu comme les fondations de la maison. Nous présentons ici les 2 principales.

La monture de type Dobson: 

astro dobsonAvantages:  C’est une monture simple à manipuler (pas d’électronique) qui ne demande aucun règlages préalables, facile à transporter, robuste. Idéale pour un atelier .

Inconvénients: Toutes les recherches d’objets célestes se font « à la main » c’est à dire sans aucune assistance. Il faut donc bien connaitre le ciel. D’autre part, comme la Terre tourne sur elle même, les objets visés se déplacent lentement ce qui oblige le manipulateur à recentrer régulièrement dans l’oculaire. Enfin, il est impossible de faire des photographies avec ce genre de monture…avec bien des difficultés on arrivera à faire quelques images de la lune…

Remarque: Des montures de type Dobson avec assistance électroniques existent et permettent les prises de vue (avec quelques inconvénients pour les longues poses) et le pointage automatique.

 

 

La monture équatoriale:

astro monture equatoriale

C’est la monture la plus utilisée par les astro photographes.

Avantages: On peut faire des photographies sur de longs temps de poses. Les versions automatiques permettent de viser très rapidement les objets et de les suivre au cours de leur déplacement apparent.

Inconvénients: La mise en route (mise en station) demande quelques compétences (voir document: comment mettre en station son télescope ou sa lunette?). Le prix est plus élevé qu’une monture Dobson.

Notons qu’astro à l’école a opté pour cet type de monture qui permet de nombreuses activités avec les élèves avec un minimum de contraintes.

 

 

Choix du bon tube optique; Lunette, télescope:

La lunette: 

astro lunetteAvantages: La lunette permet d’obtenir de très belles images.

Inconvénients: Pour avoir de gros diamètres il faut investir dans des sommes très importantes. De plus, la lunette est lourde et fragile.

 

 

 

 

 

Le télescope:

astrotelecope1Il existe plusieurs types de télescopes ; on citera pour exemple les télescope Newton, Cassegrain et Maksutov, les 2 derniers étant optimisés pour observer lune et planètes. Sans entrer dans le détail:

Avantages: Assez léger, robuste, faible coût pour un gros diamètre.

Inconvénients: Quelques règlages à faire (collimation) de temps en temps car les miroirs ne restent pas alignés.

 

Notons qu’Astro à l’école propose des télescopes de type Celestron 8 (Schimdt Cassegrain) qui sont très compacts, robustes et permettent de bien observer la lune et les planètes. Astro à l’école propose également de petites lunettes qui sont légères mais qui grossissent peu; elles sont donc dédiées à l’observation des objets vastes dans le ciel (nébuleuse, amas d’étoiles…).

 

 

 

 

Choix de la bonne focale: 

La focale de l’instrument est une valeur importante à prendre en considération: Pour être clair, prenons un exemple:

Le télescope astro à l’école a une focale de 2000 mm. La lunette astro à l’école a une focale de 640mm. Cette valeur permet de connaitre le champ vue (ou photographié) dans l’appareil optique.

L’explication par l’exemple: Je souhaite photographier une nébuleuse  avec mon canon . Je dispose d’une lunette astro à l’école et du télescope. Voici les champs (cadre rouge) photographiés avec le matériel. Le bon choix est donc  la lunette. Par contre, avec la lune, on préférera le télescope.

astro champ telescope2 astro champ lunette 2
astro champ télescope astro champ lunette

 

Pour conclure:

Observer le ciel: un télescope Dobson suffit.

Photographier le ciel (nébuleuse, grands amas): Une lunette sur monture équatoriale semble bien adaptée.

Photographier le ciel (planètes et lune): Un télescope de plus grande focale s’impose.